2002-2007

Jean-Louis Borloo à Roubaix.

14 juin 2007 • Par

Borloo.JPG Borloo_2.JPG      Ça s’est décidé très vite. Plus vite que prévu, il faut bien le dire ! Ça a même été rapidement improvisé. Mais il tenait à soutenir les candidats de la majorité présidentielle à Roubaix. Jean-Louis Borloo dans l’agglomération roubaisienne, c’est un signe. Le signe que le nouveau Ministre de l’Economie, des Finances et de l’Emploi porte un véritable intérêt à ce qui se passe dans notre agglomération. Le signe aussi, qu’il tient à ce que dans notre secteur, les choses changent : c’est grâce à l’action de Jean-Louis Borloo qu’ont pu être lancées les opérations de rénovation urbaine à Roubaix, Hem, Lys Lez Lannoy et Wattrelos. C’est grâce à Jean-Louis Borloo que Roubaix bénéficie d’une hausse considérable de la Dotation de Solidarité Urbaine, qui doit permettre à la ville de soutenir les associations et les services publics. C’est grâce au travail que j’ai pu engager avec lui que nous avons obtenu une nouvelle zone franche intercommunale sur Roubaix, Hem et Lys lez Lannoy, ainsi que la modification du périmètre de la zone franche de Roubaix, de manière à ce qu’elle soit un atout réel pour le site de l’Union. Et puis nous avons eu lui et moi, des séances de travail très « denses » à l’Assemblée Nationale, où parfois, jusque tard dans la nuit, il fallait plaider la cause du logement social, de l’égalité des chances à l’embauche (avec le CV anonyme), de la lutte contre les marchands de sommeil (avec le permis de louer). « Francis Vercamer a été un député exigeant avec le gouvernement » a précisé Jean Louis Borloo. Face à la gravité des difficultés que nous vivons dans nos villes, l’exigence, c’est vrai, est de mise. J’ai fait en sorte qu’elle puisse être constructive, et c’est de cette façon que je continuerai à travailler.