2002-2007

Merci !

18 juin 2007 • Par

C’est évidemment le premier mot qui vient à l’esprit. Et ça vient du cœur ! Merci à tout celles et ceux qui se sont mobilisés dimanche, pour m’accorder leur confiance. Merci également à tout celles et ceux qui, à un titre ou à un autre, ont participé à cette campagne, m’ont apporté leur aide. Leurs efforts ont été récompensés. Je tiens aussi, comme je l’ai fait dès hier soir, à féliciter mon adversaire, qui a fait une bonne campagne. La soirée a été intense et le résultat serré, comme je l’avais dit. Les résultats dans notre circonscription, parce que les écarts sont faibles, nous imposent maintenant de savoir nous rassembler, dans le respect des convictions de chacun, au delà des clivages politiques, pour travailler dans l’intérêt général, pour notre agglomération. Nous ne pouvons pas avancer en étant divisés. Il en est d’ailleurs de même au niveau national, où l’esprit de rassemblement et d’ouverture qui imprègne l’action du gouvernement doit se renforcer encore, et s’accompagner impérativement d’un effort permanent de pédagogie sur les réformes à venir. En ce qui me concerne, en compagnie deMessaoud Ferkioui, mon suppléant, et comme je l’ai fait au cours de la précédente législature, je travaillerai ici, localement, avec ceux qui le souhaiteront, sans exclusive, sans esprit partisan. C’est l’intérêt de l’agglomération roubaisienne qui l’emporte, plus que les intérêts de parti. A l’Assemblée nationale, je ferai entendre la voix de nos villes, et porterai les valeurs et la sensibilité du Nouveau Centre. La nouvelle majorité aura en effet besoin de toute sa diversité pour mieux sentir les attentes de nos concitoyens, leurs inquiétudes, leurs interrogations, leurs espoirs. Une majorité diversifiée ne peut qu’être davantage à l’écoute. Merci encore à tous ! Et maintenant, au travail !