2007-2012

Quads et pockets bikes : une initiative pour adapter la législation.

13 septembre 2007 • Par

signatures_sur_le_quad____Mons_en_Baroeul.jpgAvec 21 maires de la métropole lilloise, je suis signataire d’un courrier, adressé à Michèle Alliot Marie, Ministre de l’Intérieur, pour que la réglementation concernant les conditions de  vente, de circulation et d’utilisation des mini-motos et des quads soit précisée, et permette d’endiguer la prolifération de ces véhicules, dans des conditions qui nuisent le plus souvent à la tranquillité et à la sécurité publiques. De récents accidents sont venus malheureusement rappeler que la conduite de ces engins ne pouvait pas être confiée à n’importe qui ( et en premier lieu, surtout pas à des enfants !). Inadaptés à la circulation sur la voie publique et en milieu urbain, ils constituent un vrai danger et sont sources de nuisances, en particulier sonores. De plus en plus de villes sont confrontées à ce phénomène, auquel il nous faut trouver une solution. Raison pour laquelle j’ai accepté de participer à cette initiative qui fait abstraction des appartenances politiques des différents signataires, afin de faciliter la prise de conscience des pouvoirs publics. A mon avis, il est urgent de sensibiliser les plus jeunes au danger que constituent ces engins, de les informer des nuisances qu’ils produisent sur l’environnement. Il faut dans le même temps réglementer plus fermement leur vente et revente notamment dans un cadre transfrontalier et donner les moyens aux forces de l’ordre d’appliquer la législation en vigueur.