2007-2012

Une rentrée agitée…

9 septembre 2010 • Par

Mardi après midi, j’ai débuté la session parlementaire extraordinaire en intervenant au nom du groupe Nouveau Centre à l’occasion de la séance publique des questions au gouvernement. Ma question portait sur la prise en compte de la pénibilité dans la réforme des retraites. Alors que je commençais à poser ma question, un mouvement du groupe communiste m’a interrompu entrainant une suspension de séance de quelques minutes. Si je peux comprendre la volonté de défendre ses idées, je trouve inadmissible que des élus puissent perturber une séance en bafouant les règles de la démocratie. Quel spectacle lamentable a t on encore donné aux spectateurs qui nous regardent !

Je regrette que ces séances publiques de question soient toujours l’occasion de montrer une image animée de l’assemblée nationale éloignée du quotidien des parlementaires qui travaillent et se battent pour faire avancer des idées.

Quelques minutes plus tard, le calme est revenu. J’ai pu reprendre l’exposé de ma question et obtenir la réponse du ministre Woerth :

http://www.dailymotion.com/video/xeq9tg_question-d-actualite-francis-vercam_news