2007-2012

Economie sociale : dans le vif du sujet

10 décembre 2010 • Par

Le Conseil Supérieur de l’Economie Sociale et Solidaire s’est réuni hier après midi à Paris, pour désigner ces instances. Présidé par le ministre en charge de ce secteur, en l’occurence Roselyne BACHELOT, le CSESS réunit l’ensemble des représentants des acteurs de l’économie sociale et solidaire en France, pour débattre des enjeux de ce domaine d’activité et engager les réformes nécessaires à son développement. J’ai à cette occasion été élu Vice Président du CSESS, ce que va me permettre, dans les mois qui viennent, d’agir pour soutenir la mise en oeuvre des propositions que j’ai développées dans mon rapport sur l’économie sociale et l’entrepreneuriat social.

La séance d’hier a été l’occasion d’un premier échange entre Roselyne BACHELOT et les principaux représentants de l’ESS. Ces derniers ont fait part de leurs préoccupations, rappelé leurs urgences. La ministre, après avoir assuré que l’ensemble du plan gouvernemental en faveur de l’ESS, lancé à la fin du mois d’octobre dernier par Marc Philippe DAUBRESSE serait poursuivi, a elle-même exposé ses attentes vis à vis de cette instance de concertation et de coconstruction d’une politique pérenne de développement de l’économie sociale. Parmi les axes de travail ainsi annoncés par la ministre, figurent la mesure de l’impact social des structures de l’ESS, la nécessité d’inscrire le développement de l’ESS dans une dynamique européenne, l’engagement d’une réflexion permettant d’optimiser l’accès des structures relevant de l’ESS à la commande publique, ainsi que la définition de mesures opérationnelles touchant à l’innovation sociale, qui doit être prise en compte dans les politiques publiques au même titre que l’innovation technologique. Enfin, Roselyne BACHELOT a invité les acteurs de l’économie sociale et solidaire à lui faire part de leurs analyses et propositions sur la dépendance, sujet essentiel qui va faire l’objet d’un grand débat tout au long des six prochains mois. On le voit, les travaux du CSESS vont être riches. Je compte bien y apporter ma contribution.