2007-2012

Inauguration du nouveau collège de Hem

26 juin 2012 • Par

Jeudi dernier, en présence du président du conseil général et de Joelle Cottenye, conseillère générale du canton de Lannoy, j’ai inauguré le nouveau collège de Hem, le collège Raymond Devos. L’occasion pour moi de rappeler que le partenariat avec le Département n’était pas écrit d’avance. En effet, il y a 10 ans, le Conseil Général annonçait à la ville de Hem son souhait de fusionner les 2 collèges : Albert Camus et Elsa Triolet. Une idée que ne partageait pas la ville soucieuse de garder ses 2 collèges, certes disproportionnés par rapport à leurs effectifs, mais qui constituaient deux petites entités adaptées à leur public et appréciées par les élèves. Une fois la décision prise par l’autorité compétente, il a fallu se mettre d’accord sur la localisation. Là aussi, sujet de discorde.

3 choix étaient proposés : soit le site Elsa Triolet, mais trop excentré, soit le site Camus plus central, mais trop enclavé, soit un autre site. Forte de son projet de renouvellement urbain, la ville opta alors pour le site de La Blanchisserie. Bien évidemment poussé par l’opposition locale et la conseillère générale de l’époque, ce sera le site Camus que le Conseil Général choisit.

Restait donc deux solutions pour la ville de Hem : S’opposer coûte que coûte ou coopérer, municipalité et Conseil Général, à concevoir ce nouveau collège pour l’intégrer au mieux dans le quartier, dans son environnement urbain, en tenant compte des habitudes de vie des habitants et des usagers des équipements attenants. Comme j’ai pu le rappeler, c’est l’honneur des collectivités et de leurs élus, que de savoir confronter leurs points de vue et de savoir aussi, une fois les décisions prises, travailler ensemble dans l’intérêt de tous.

En visitant le collège, jeudi matin, je dois dire que le fruit de la concertation opérée dans le cadre de la réalisation, a de quoi nous réjouir d’avoir un nouveau collège. Le collège est beau, lumineux, moderne. C’est une belle réussite. Il n’y a plus qu’à espérer que les effectifs continuent de progresser, que les élèves trouvent l’épanouissement, les ressources, les moyens et les effectifs nécessaires à leur réussite.