Actualités, Mon action parlementaire, Sur le terrain

Maternité de Roubaix : maintenir la pression.

8 décembre 2012 • Par

C’est un dossier sur lequel je me bats depuis que j’ai été élu député, en 2002 : il faut une nouvelle maternité à l’hôpital de Roubaix. C’est une nécessité que j’ai plaidé constamment depuis 10 ans, obtenant dès 2005 du ministre de la Santé de l’époque, un accord de principe pour la construction d’un pôle « Femme-mère-enfant » moderne, indispensable dans notre agglomération. La prise en charge des femmes enceintes et des nouveaux nés, dans notre secteur qui accuse de nombreux retards dans le domaine de la santé, est une priorité. La maternité actuelle ne répond plus aux normes de sécurité et ne permet pas, sur le plan médical, en dépit de la qualité et du professionnalisme du personnel soignant, une prise en charge optimale des mères et des enfants. Depuis plusieurs années, j’alerte l’Etat sur cette situation, afin d’obtenir l’inscription de crédits sur ce projet, régulièrement repoussé pour des contraintes budgétaires. J’ai encore interpellé cet automne, lors du débat sur le projet de loi de financement de la sécurité sociale, la nouvelle ministre de la Santé sur cette question, lui demandant le soutien de l’Etat pour la réalisation de ce projet. J’étais hier encore à l’Agence Régionale de Santé pour faire le point sur celui-ci, avec les représentants de l’Etat mobilisés sur ce dossier. Ils m’ont confirmé que le projet de nouvelle maternité, officiellement déposé au Ministère début 2012 et souvenons-nous acté en juin 2012 par le Ministre Xavier Bertrand, faisait toujours partie des priorités de l’Etat en région. J’ai d’ailleurs appris au passage qu’il n’y avait, auparavant, pas eu de projet officiel réellement déposé auprès de l’Etat, ce qui ne facilite évidemment pas le déblocage de crédits… En tout état de cause, en l’état actuel de la procédure d’instruction, ce n’est pas avant mars 2013, au mieux, qu’une réponse pourra être apportée. D’ici là, je poursuis mon travail : convaincre l’Etat de la nécessité de ce nouvel équipement.