Actualités, Interventions à l'assemblée, Mon action parlementaire

Le numérique : un ardent besoin d’investissement

10 mai 2013 • Par

L’ère numérique a ouvert le champ de nouveaux métiers, de nouvelles filières, de nouvelles entreprises et de nouveaux services. Aujourd’hui, la commande par le web auprès de la distribution est monnaie courante, en entreprise, mais aussi chez le particulier. Les échanges d’informations entre filiales, entre salariés et employeurs, entre membres d’une même famille, entre administrations et usagers se multiplient. Le numérique est partout.

Pourtant, notre pays n’a pas pris la mesure de cette 3ème révolution industrielle ou plutôt de cette révolution sociétale. La France, dans sa complexité décentralisatrice, n’a pas prévu d’organiser son réseau, telle qu’elle l’avait fait  pour le chemin de fer, l’énergie ou le téléphone. Chaque opérateur a créé sa toile en fonction de sa clientèle et du rapport coût/rendement.

Depuis quelques temps, les pouvoirs publics se sont émus de ce retard qui creuse le fossé numérique entre la France et les autres pays développés, entre la capitale et ses régions, entre le rural et l’urbain, entre la ville centre et sa banlieue, entre le centre ville et les quartiers.

Les collectivités locales ont, elles aussi, essayé de répondre à ces enjeux. Néanmoins, malgré les effets d’annonce, les faits restent têtus!

Les particuliers, les PME, les quartiers, les banlieues, nos campagnes n’ont pas l’espoir de voir changer les choses rapidement. En métropole lilloise, on nous annonce des investissements à moyen terme… juste le temps de voir nos entreprises partir vers des agglomérations plus engagées dans l’adaptation aux technologies.

Dans une métropole qui se veut européenne, le manque de volonté et de dynamique en la matière est dramatique. Alors qu’en parallèle, la communauté urbaine a multiplié les dépenses dont l’urgence reste parfois à démontrer, nos entreprises pleurent le haut et le très haut débit, les familles réclament un accès au web plus efficace, les administrations attendent la possibilité de développer le service en ligne.

Le redressement de notre région Nord-Pas-de-Calais dépend en grande partie de la capacité de sa métropole régionale à se développer, à relever les défis de demain… il reste encore beaucoup à accomplir !