Actualités, Mon action parlementaire, Sur le terrain

La Redoute : l’entreprise doit réussir sa mutation.

20 janvier 2014 • Par

Parce qu’elle est un fleuron historique de la vente à distance, parce qu’elle est une marque qui « parle » à tous les Français et même au-delà de l’hexagone, parce qu’elle dispose d’un potentiel de rebond, La Redoute reste une entreprise capable de relever le défi de la mutation devant laquelle elle se trouve aujourd’hui. Bon nombre de représentants de salariés que j’ai rencontrés lundi dernier, avec qui j’ai échangé rapidement, en sont convaincus même si, dans le même temps, ils sont conscients de l’ampleur de la tâche et inquiets des efforts à accomplir. J’ai pu rencontrer aujourd’hui la PDG de La Redoute, qui m’a rappelé les enjeux de l’entreprise, expliqué le contexte économique et commercial et la volonté de Kering d’accompagner de manière significative la mutation de l’entreprise, tant sur le plan social qu’industriel.

L’ensemble s’inscrit dans un cadre de modernisation de l’entreprise : modernisation des outils informatique et logistique, modernisation de l’organisation. La métropole ne peut pas se permettre de perdre La Redoute. Le plan de restructuration est un traumatisme, au regard de l’ampleur des suppressions de postes envisagées. Il est aussi la dernière chance d’une entreprise qui a de formidables atouts, au premier rang desquels le savoir-faire de ses salariés et la confiance de ses clients et fournisseurs. Pour cette raison, j’ai interpellé ce jour Michel Sapin, Ministre du Travail, de l’Emploi, de la Formation professionnelle et du dialogue social pour que l’Etat, dans le respect du processus de négociations en cours entre représentants des salariés et la direction de l’entreprise, sache, le moment venu, prendre ses responsabilités et soutenir les mesures sociales d’accompagnement des salariés concernés par les suppressions de poste, de même que le volet ressources humaines, formation et qualification du plan de restructuration. Toutes les voies doivent être explorées pour permettre à La Redoute de réussir sa mutation.