Actualités, Mon action parlementaire, Sur le terrain

Journée contre les violences faites aux femmes

27 novembre 2015 • Par

 IMG_1052 (2)Aujourd’hui, vendredi 27 novembre se tient à Hem la journée d’information et de sensibilisation sur les violences faites aux femmes. Ce matin, j’ai eu le plaisir d’accueillir les intervenants professionnels et associatifs que vous pourrez rencontrer cet après-midi à la Ferme Franchomme, 1 rue du général Leclerc à Hem.

La lutte contre les violences faites aux femmes est un sujet qui nous mobilise concrètement, au  niveau local, depuis la mise en place, en 2013, en partenariat avec le département du nord, les services de l’Etat, les acteurs locaux (CCAS, associations…) d’un dispositif de veille et d’alerte pour mieux prendre en charge les femmes victimes de telles violences.

La journée internationale pour l’élimination des violences à l’égard des femmes, qui a eu lieu cette semaine, est venue remettre en exergue quelques chiffres et réalités glaçants :
–    134 femmes ont été tuées en 2014 en France par leur conjoint ou ex conjoint,
–    223 000 femmes sont victimes de violences conjugales graves,
–    143 000 enfants grandissent au sein de foyers où une femme a déclaré être victime de violences.

Il est essentiel que sur  un sujet aussi grave qui est longtemps resté aussi, pour tout un ensemble de raisons,  un sujet dissimulé, peu médiatisé, peu abordé, il y ait une mobilisation en particulier au  niveau local :
–    Pour que les victimes ne restent pas seules, pour éviter qu’elles s’enferment dans l’isolement où les violences qu’elles subissent les précipitent souvent ;
–    Pour que les femmes concernées trouvent la réponse adaptée et soient aidées à bon escient, parce que la violence s’inscrit souvent dans un contexte complexe et l’aide apportée doit tenir compte de cette complexité pour être efficace.

C’est tout le sens de l’engagement des villes de Fores12239195_10153743543332320_1749256008693167989_ot sur Marque, Lannoy, Lys-lez-Lannoy, Sailly-lez-Lannoy, Toufflers et Hem qui sont engagées dans cette démarche, avec le concours de l’Etat, du Département et des partenaires associatifs.

Je souhaite que cette journée d’échanges et de sensibilisation, ouverte à la fois aux professionnels ainsi qu’au public cet après-midi, à partir de 14h, constitue une étape supplémentaire de la mobilisation de nos communes et de nos équipes contre la violence faite aux femmes.