Mon parcours

Agir, bouger, monter des projets, lancer des initiatives, c’est ce qui me caractérise. Agir, non pas pour le plaisir d’agir, mais parce que c’est encore la meilleure façon que je connaisse de me rendre utile, d’être attentif à la situation des autres, d’être ouvert à celles et ceux qui nous entourent. Je suis convaincu que chacun à notre niveau, nous avons la possibilité d’entreprendre, de prendre notre quotidien à bras le corps, pour le faire évoluer, pour l’améliorer.

Ingénieur de formation

Ma formation d’ingénieur a mis en relief mon goût pour aborder, avec pragmatisme, les aspects techniques des questions qui me sont soumises. Elle m’a aussi donné le sens de la rigueur, indispensable à l’aboutissement des projets les plus simples comme les plus complexes.

Chef d’entreprise

Mon sens de l’initiative, je l’ai d’abord confronté au monde de l’entreprise. Pendant 15 ans, j’ai dirigé une petite entreprise de l’agglomération roubaisienne, spécialisée dans la fabrication de produits cosmétiques et qui employait une trentaine de salariés. J’ai découvert un monde où il faut savoir relever le défi en permanence, « mener sa barque » avec certitude et confiance, tout en n’oubliant pas de faire partager son enthousiasme. Parce qu’une PME, ça ne se limite pas à des produits et à un chiffre d’affaires. C’est d’abord et avant tout une communauté d’hommes et de femmes qui mettent leurs compétences en commun pour vivre de leur travail et de leurs talents.

Conseiller prud’homal

C’est cette conviction qui m’a certainement amené à exercer parallèlement, pendant dix ans, un mandat de conseiller prud’homal. Comme toute les communautés de vie, l’entreprise est en effet aussi parfois un lieu de conflits, individuels ou collectifs, qu’il faut tenter de résoudre, de surmonter. J’ai mis, je crois, dans cette fonction, tout ce que je pouvais y investir d’écoute, d’impartialité, de rigueur et d’esprit de conciliation.

Un citoyen engagé

Un chef d’entreprise, un conseiller prud’homal, est avant tout un citoyen comme un autre, qui s’intéresse à la vie de son quartier, de sa ville, de son agglomération. La politique, je m’y suis engagé par la petite porte, en devenant d’abord conseiller municipal à Hem en 1989, aux côtés de Marie Marguerite Massart. A la même époque, j’ai choisi d’entrer à l’UDF, qui rayonnait alors de l’action d’André Diligent à Roubaix. A Hem, je suis ensuite devenu adjoint au maire, en charge des finances et du développement économique. C’est plus tard, en 1998, que l’équipe municipale m’a accordé sa confiance en m’élisant à la fonction de maire. Réélu maire en 2001 et en 2008, je siège aujourd’hui à la communauté urbaine de Lille au sein du groupe Métropole Communes Unies (UMP-Nouveau Centre-Divers Droite). En 2002 comme en 2007, vous avez voulu que je vous représente à l’Assemblée Nationale. Je me suis ainsi pris de passion pour l’agglomération de Roubaix, ses villes, les hommes et les femmes qui y vivent. Auteur d’un rapport sur le développement de l’entreprenariat social, je suis depuis 2010, Vice-Président du Conseil Supérieur de l’Economie Sociale et Solidaire.

Durant les 5 prochaines années, je m’efforcerai d’agir au service de chacun d’entre vous, dans le respect de vos convictions et vos opinions. Qu’il s’agisse d’emploi, de sécurité, de rénovation de nos quartiers, d’amélioration du cadre de vie, de logement, je travaillerai avec tous ceux qui souhaitent faire bouger les choses et avancer concrètement pour notre agglomération.