Parcourir Catégorie

2007-2012

2007-2012, Interventions à l'assemblée, Mon action parlementaire

Harcèlement sexuel : une infraction pénale rétablie.

26 juillet 2012 • Par

Je suis intervenu mardi soir à l’Assemblée nationale pour défendre les amendements du Groupe UDI sur le projet de loi relatif au harcèlement sexuel. Un texte dont chacun s’accorde à souligner l’importance. En effet, on se souvient de la décision du Conseil Constitutionnel au printemps dernier, qui a déclaré contraire à la Constitution l’article 222-33 du code pénal qui définissait et réprimait le harcèlement sexuel. LIRE LA SUITE


2007-2012

Comptes publics : quelle marge de manœuvre ?

26 juillet 2012 • Par

J’ai participé hier matin en commission des affaires sociales, à l’audition du Premier Président de la Cour des Comptes, Didier Migaud, qui présentait les conclusions du rapport de la Cour sur la situation et les perspectives des finances publiques d’une part, et sur la certification des comptes 2011 de la sécurité sociale d’autre part. LIRE LA SUITE


2007-2012

Inauguration du nouveau collège de Hem

26 juin 2012 • Par

Jeudi dernier, en présence du président du conseil général et de Joelle Cottenye, conseillère générale du canton de Lannoy, j’ai inauguré le nouveau collège de Hem, le collège Raymond Devos. L’occasion pour moi de rappeler que le partenariat avec le Département n’était pas écrit d’avance. En effet, il y a 10 ans, le Conseil Général annonçait à la ville de Hem son souhait de fusionner les 2 collèges : Albert Camus et Elsa Triolet. Une idée que ne partageait pas la ville soucieuse de garder ses 2 collèges, certes disproportionnés par rapport à leurs effectifs, mais qui constituaient deux petites entités adaptées à leur public et appréciées par les élèves. Une fois la décision prise par l’autorité compétente, il a fallu se mettre d’accord sur la localisation. Là aussi, sujet de discorde.

3 choix étaient proposés : soit le site Elsa Triolet, mais trop excentré, soit le site Camus plus central, mais trop enclavé, soit un autre site. Forte de son projet de renouvellement urbain, la ville opta alors pour le site de La Blanchisserie. Bien évidemment poussé par l’opposition locale et la conseillère générale de l’époque, ce sera le site Camus que le Conseil Général choisit.

Restait donc deux solutions pour la ville de Hem : S’opposer coûte que coûte ou coopérer, municipalité et Conseil Général, à concevoir ce nouveau collège pour l’intégrer au mieux dans le quartier, dans son environnement urbain, en tenant compte des habitudes de vie des habitants et des usagers des équipements attenants. Comme j’ai pu le rappeler, c’est l’honneur des collectivités et de leurs élus, que de savoir confronter leurs points de vue et de savoir aussi, une fois les décisions prises, travailler ensemble dans l’intérêt de tous.

En visitant le collège, jeudi matin, je dois dire que le fruit de la concertation opérée dans le cadre de la réalisation, a de quoi nous réjouir d’avoir un nouveau collège. Le collège est beau, lumineux, moderne. C’est une belle réussite. Il n’y a plus qu’à espérer que les effectifs continuent de progresser, que les élèves trouvent l’épanouissement, les ressources, les moyens et les effectifs nécessaires à leur réussite.


2007-2012

Première journée à l’Assemblée

20 juin 2012 • Par

Comme de nombreux députés, j’effectuais hier mes premières démarches à l’Assemblée nationale à l’aube du nouveau mandat.
L’Assemblée Nationale reprend en effet ses travaux dès la semaine prochaine, avec l’élection du Président, du bureau et des présidents de commissions. C’est la semaine suivante que nous entrerons dans le vif du sujet, avec la déclaration de politique générale du gouvernement le 3 juillet. Mais d’ici là, cette semaine, ce sont les formalités administratives à accomplir et surtout la constitution des groupes politiques qui occupent les esprits et les journées des députés. Pour ma part, je siègerai dans le groupe Union des Démocrates et des Indépendants constitué autour de Jean Louis Borloo, François Sauvadet et Hervé Morin. J’y retrouverai des députés radicaux, des centristes et des députés venus de l’UMP. Nous voulons incarner, au sein de l’opposition, à côté de l’UMP, un pôle de centre droit, modéré, attaché à une économie de l’initiative et de la compétitivité, à la cohésion sociale et à l’innovation sociale, à la maîtrise de nos finances publiques, à la responsabilité des territoires et à la construction européenne. Vous pouvez retrouver ci-joint la déclaration politique du groupe UDI et ses premiers signataires. Groupe UDI 20120620 8h


2007-2012

MERCI POUR VOTRE CONFIANCE

18 juin 2012 • Par

Dimanche, vous m’avez élu avec 55,07% des suffrages député de la 7ème circonscription. Je vous remercie de cette marque de confiance. Dans toutes les communes de la circonscription à l’exception de Roubaix, vous m’avez placé en tête. J’y vois la reconnaissance du travail que j’ai déjà effectué, le signe du soutien précieux des maires des communes de Croix, Wasquehal, Lannoy et Toufflers et de la mobilisation des équipes de militants et sympathisants très présents sur le territoire. Maintenant, il y a un travail à faire pour représenter notre agglomération à Paris, pour défendre nos villes, pour faire avancer nos idées, le tout dans un contexte économique sensible. Au centre droit, je serai un député d’opposition au gouvernement avec la volonté d’agir dans l’intérêt du pays et des habitants de la circonscription. Je resterai un député mobilisé pour notre secteur, ses enjeux économiques et sociaux, un député proche de vous !


2007-2012

Dimanche, se mobiliser pour gagner !

15 juin 2012 • Par

Derniers tracts, dernières marches dans les rues des villes de la circonscription à la rencontre des habitants, derniers affichages, et… dernier billet sur ce blog avant dimanche. La campagne se termine, et si j’ai un regret, c’est qu’elle se soit conclue sur une vague d’attaques de mon adversaire, aussi gratuites qu’injustifiées. Curieux pour quelqu’un qui invoque la morale… Dommage pour le niveau du débat… Mais c’est son choix. LIRE LA SUITE


2007-2012

La bonne gestion des finances publiques : un sujet au cœur du prochain mandat.

15 juin 2012 • Par

En matière de finances publiques, j’ai fait mes preuves. Au niveau local tout d’abord, où en tant que maire de Hem, j’ai désendetté la commune tout en continuant à transformer ses quartiers et à moderniser ses équipements. Les taux d’imposition sont restés dans le même temps à un niveau modéré. La chambre régionale des comptes a donné quitus de cette bonne gestion à la Municipalité que j’anime. A l’Assemblée nationale ensuite, au sein du groupe centriste dont je fais partie et qui a, durant les 5 dernières années, constamment rappelé la nécessité de revenir à l’équilibre budgétaire, parce qu’un pays ne peut pas durablement vivre au dessus de ses moyens. LIRE LA SUITE


2007-2012

Voter pour équilibrer l’Assemblée.

15 juin 2012 • Par

Alors que dans l’entourage du Président de la République, les tweets s’emmêlent, des nuages de plus en plus sombres se profilent à l’horizon. A l’horizon européen en particulier, alors que la Grèce s’apprête à voter de nouveau pour se doter d’un parlement qui puisse trouver une solution à la crise de ses finances publiques, que l’Espagne est elle-même à nouveau attaquée après la dégradation de sa dette, que l’Italie est à son tour menacée.LIRE LA SUITE


2007-2012

Un soutien centriste !

15 juin 2012 • Par

En cette fin de campagne, j’ai reçu un soutien supplémentaire, en la personne de Denis Vinckier, ancien collaborateur d’André Diligent et figure du centre dans la métropole, bien connu à Roubaix. Une démarche courageuse dont je le remercie vivement !

André Diligent aurait dit : pour défendre Roubaix et son agglomération, on choisit les meilleurs avocats !LIRE LA SUITE


2007-2012

Les mensonges, ça suffit !!!

14 juin 2012 • Par

Dans la série des mensonges proférés par mon adversaire, il en est un, éhonté, qui mérite une réponse claire et franche.  Selon elle, durant ce mandat, je n’aurais siégé que 18 semaines par an à l’Assemblée nationale. En réalité, le site nosdéputés.fr atteste de ce que j’ai  totalisé 110 semaines d’activité à
l’Assemblée, et que je figure dans les 150 premiers députés pour le nombre d’interventions longues réalisées, avec 629 discours prononcés. LIRE LA SUITE